Concours Maison Économe : Voir la performance énergétique globale

Voir la performance énergétique globale

L’ALEC a remis, le 5 décembre dernier, les prix du Concours Maison Économe 2018 en Essonne  : 12 projets de construction neuve ou de rénovation performantes guidé la performance et la maitrise de l’énergie ont été mis en lumière.

Retour sur ce projet phare pour l’ALEC Ouest Essonne mais aussi pour les habitants du territoire, curieux de pouvoir également se projeter également sur la baisse de consommation de leur maison.

Tout en amont du projet, il y a un besoin pour l’Agence de pouvoir montrer concrètement aux particuliers nous sollicitant toute la variété de type de travaux possibles, de matériaux d’isolation disponibles, chaque maison étant unique et avec ses propriétés. C’est pour cela que nous avons lancé cette grande consultation en Essonne avec le contexte ludique du Concours pour promouvoir les pratiques durables dans l’habitat en récompensant et en communiquant sur les réalisations remarquables dans les domaines de l’utilisation rationnelle de l’énergie et de l’eau, le recours aux énergies renouvelables et aux matériaux bio-sourcés

12 projets ont retenus notre attention, 4 constructions neuves et 8 rénovations de l’habitat d‘une variété importante de types de travaux mis en œuvre, avec déjà pour les propriétaires l’envie de faire partager leurs expériences. Un jury varié composé des partenaires de l’Agence (élus des collectivités partenaires, agents de la mise en œuvre de la transition énergétique, entreprise de l’énergie) nous accompagnait pour amener leur œil différent et pas simplement technique. Un projet performant c’est aussi beaucoup d’humain et un contexte familial propre.

Ces 12 projets, l’ALEC et les membres du jury associés les ont tous visités pour comprendre les motivations initiales et constatés les travaux réalisés. L’important était de pouvoir échanger sur les différentes solutions envisagées et le choix final mais également sur la conduite des travaux et les échanges avec les artisans du bâtiment, certains propriétaires avaient déjà pu être accompagné par l’ALEC mais pas tous. Ces travaux sont-ils accessibles et reproductibles plus largement, y a-t-il eu des difficultés techniques ou financières importantes, le referaient-ils à l’identique aujourd’hui, l’importance de l’échange et des retours d’expérience étaient  l’épicentre du projet.

Des bâtiments passifs, de l’énergie solaire d’appoint, des constructions entièrement isolées par des matériaux bio-sourcés, de la récupération des eaux pluviales pour une utilisation à l’intérieur de la maison, de la phyto-épuration, les constructions neuves vont même au delà du référentiel BBC (Bâtiment Basse Consommation) et montrent que l’on peut aller encore plus loin. La règlementation thermique actuelle n’est pas une finalité et il reste encore une marche pour atteindre le zéro énergie des bâtiments passifs. Les maisons sont la, particulièrement agréable à vivre et le suivis des consommations d’énergie dans le temps nous prouvent que nous sommes déjà dans le durable, et pas simplement dans l’instant.

 

Pour la catégorie rénovation, les résultats étaient plus ouverts, les choix à chaque fois différents en fonction de sa maison mais avec comme marqueur commun l’envie de ne pas se contenter mais de prendre les devants pour aller encore plus loin, ne pas simplement subir sa sur-facturation ou son inconfort.

Revenons au mercredi 5 décembre 2018 où l’ensemble des propriétaires étaient présents pour raconter l’histoire de leur projet au public présent, peut être de futures candidats aux prochains concours maisons économe. Et même s’il n’y a eu qu’un seul gagnant dans chaque catégorie, l’important était de montrer la diversité des actions possibles et le dynamisme du territoire.

L’ambition de l’Etat est importante, 500 000 rénovations performantes par an en France, et notre territoire en Essonne participe à cet effort, la Communauté Paris-Saclay a part exemple inscrit dans son Plan Climat la périodicité du Concours les années à venir pour constituer un catalogue de projets performants et exemplaires. L’ambition climatique passe par la mise en lumière des initiatives individuelles pour que chacun puisse montrer que la performance énergétique, c’est possible et ca fonctionne.

En 2019 le Concours Maison Econome revient et ajoute les autres acteurs essonniens de l’information sur les économies d’énergie que sont l’ALEC Sud Parisienne et l’Espace Info Energie de l’Agglomération Cœur Essonne pour s’étendre à l’ensemble du département. Les lauréats 2018 quand à eux ouvriront leurs portes pour une visite grand public cet été. N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter de l’ALEC Ouest Essonne pour connaitre les dates de ces rencontres et pouvoir constater de vos propres yeux que la suite ne dépend que de vous.

FOCUS SUR LES RESULATS :

Dans la catégorie “construction neuve” le jury à voulu mettre 2 maisons en avant : un lauréat et un coup de cœur.

  • Le lauréat est une maison passive de Bures s/ Yvette compensée solaire pour sa consommation d’électricité ce qui amène à une consommation finale de seulement 4 kWh/m²/an
  • Le coup de cœur revient à une maison passive 100% matériaux biosourcés située à Breuillet isolée en laine de chanvre

Dans l’autre catégorie, le jury a également voulu décerner un coup de cœur en plus de la maison gagnante.

  • 2 rénovations globales à Palaiseau et Igny avec des niveaux de performances au delà des standards actuelles pour pouvoir diviser par 2 la consommation d’énergie avant travaux.